Carnets

Tenir un carnet de voyage

Pour continuer la série sur les carnets de voyages, je vous propose aujourd’hui de rentrer un peu plus dans le vif du sujet, à savoir, tenir un carnet de voyage. Comme vous le savez, j’en ai tenu plusieurs qui n’ont pas toujours pris la même forme. Eh bien justement, on va dire que c’est le premier principe !

1. Il n’y a pas de style de carnet de voyage type

Fureter sur Pinterest peut-être très alléchant et inspirant (ce qui est une bonne chose), mais ne cherchez pas à reproduire à tout prix un rendu ou un autre. D’abord parce que ça n’aurait aucun intérêt, et ensuite parce que ça peut être décourageant avant même d’abord d’avoir commencé. Car oui, certains sont capables de petits prodiges, citons en vrac :

Stéphanie Ledoux

  Carnet-StefLedoux

Yal

Carnet-Yal

Molinta

CarnetMolinta1

MAIS soyez sûr que votre carnet aura autant, si ne n’est plus, de valeur à vos yeux si vous le créer de façon sincère et spontanée. Il n’en sera que plus personnel et pertinent… c’est de là qu’il tiendra son charme et c’est de cette façon que ce sera un plaisir pour vous de le relire et de vous replonger dans vos souvenirs.

C’est ce que vous vivez sur le moment, et surtout comment vous le vivez, qui dictera en grande partie la forme et le contenu de votre carnet.

2. Comment tenir un carnet de voyage ?

Carnet-KolbyIl y a donc autant de carnets de voyage que de voyageurs, voire que de voyages… Certains vont surtout y écrire, d’autres surtout y dessiner, d’autres mixer un peu des deux, d’autres encore vont aussi y coller chaque billet, ticket ou carte postale qu’ils collectionnent soigneusement au cours de leur séjour. Mais voilà quelques conseils si vous souhaitez vous y mettre sans savoir comment commencer.

Tout d’abord, n’ayez pas peur de votre capacité à écrire et/ou à dessiner ! Oui, encore une fois, les photos de carnet de voyages glanées sur internet peuvent être intimidantes, mais en réalité, nul n’a besoin d’avoir fait les beaux-arts ou être écrivain pour faire un carnet de voyage digne de ce nom.

Partez de ce que vous êtes, ce qui vous émeut, vous interpelle, et transcrivez-le à votre manière. Pas besoin de longues phrases philosophiques, ni de dessins réalistes

De simples petits schéma ou dessins stylisés peuvent s’avérer très amusants ou touchants ! Si vous êtes vraiment intimidés, vous prendre l’option de simplement partir des tickets ou cartes postales que vous collez et commentez d’une ou deux phrases sur ce que cela vous évoque. Cela peut être un début simple et déjà réjouissant, qui vous incitera petit à petit à aller plus loin quand vous vous sentirez plus à l’aise.

Carnet-WenYeayVous pouvez aussi commencer par simplement nommer les activités faites dans la journée, mais veillez bien à y associer au moins un phrase (pour l’activité concernée ou la journée entière) de votre ressenti ou une anecdote vécue. Car gardez bien en tête que ce qui fait le plaisir et l’authenticité d’un voyage, ce n’est pas un listing et horaires des visites mais tout ce qui n’est pas prévisible, à savoir : vos émotions, ressentis, évènements inattendus (et ce que cela a provoqué en vous et pour le déroulé du voyage), et le partage avec ceux qui vous accompagne ou que vous rencontrez. Tiens en voilà une autre idée : vous pouvez aussi faire dans votre carnet un « portrait » des gens rencontrés !

Il est aussi tout à fait possible, selon vos aspirations, de faire un carnet de voyage avec sa propre thématique comme par exemple la gastronomie : recettes locales avec photos et/ou dessins, et surtout appréciations ! Des dizaines d’autres thématiques sont envisageables, en vrac : faune, flore, architecture, costumes, us et coutumes…

Un autre conseil à ce sujet : ne cherchez pas nécessairement à remplir entièrement les pages de votre carnet. Vous pouvez très bien avoir un gribouillis, un collage ou trois phrases par pages. Selon la taille de votre carnet et/ou votre personnalité ou encore l’ambiance de votre voyage cela peut être d’autant plus agréable à lire. Un carnet très dense ou très fouillis ne veut pas dire un voyage plus intense et intéressant ! Pour preuve les très beaux carnets de
Kondo Yoshie :

Carnet-KondoYoshie

Oui je sais, elle dessine magnifiquement ! Mais souvenez-vous, à la place de chacun de ses dessins il peut simplement y avoir votre ticket d’entrée dans ce magnifique jardin ou une carte postale de ce lieu que vous avez tellement apprécié, accompagnés de votre petit commentaire !

3. Quand rédiger son carnet de voyage?

Là encore, pas de principes plus vrais que d’autres. Écrire un peu chaque soir, croquer et noter sur le vif, prendre des notes dans un simple cahier et composer après un coup un bel album reprenant ces notes associées à des photos, ticket et dépliants sont autant de façons parmi d’autres de tenir son carnet de voyage. Encore une fois, cela dépend donc beaucoup de votre personnalité… !

CarnetSurLeVifEn ce qui me concerne, je préfère la méthode sur le vif, ou le soir même au plus tard. Je trouve que les sensations ou les anecdotes peuvent vite perdre en intensité ou profondeur lorsque je cherche à les retranscrire trop longtemps après coup… quand je ne les ai pas oubliées ! Il se passe souvent beaucoup beaucoup de choses lors d’un voyage, même s’il ne s’agit pas d’une grande aventure, et on peut avoir tendance à surestimer son cerveau pour intégrer consciemment tout cela…

Pour les personnes peu ou pas habituées à tenir un  carnet de voyage, je conseillerais aussi plutôt cette méthode. Si rien n’a été spontanément griffonné dans la journée, prendre 2 minutes le soir pour noter deux ou trois phrases. Attention, cela ne doit pas tourner à la corvée non plus, inutile de se blâmer lorsqu’on a sauté une journée ! Mais être capable, une fois de retour chez soi, les bagages défaites et les habitudes du quotidien reprises, de prendre le temps de reclasser notes, papiers et photos et de les organiser dans un album, n’est pas donné à tout le monde… Tout le monde n’en a pas l’énergie, ni même l’envie…

Il peut également être intéressant de commencer son carnet de voyage avant même de partir ! Si, si. Vous pouvez par exemple déjà y noter :

  • Les lieux et contacts des endroits où vous allez résider (et numéro de réservation éventuel)
  • Le planning, plus ou moins provisoire des déplacements que vous avez prévu
  • Les activités que vous souhaitez faire
  • Liste des choses à emporter (et à ramener !)
  • Les numéros utiles
  • Les adresses des personnes auxquelles vous souhaitez écrire
  • Une carte géographique imprimée pour y tracer votre itinéraire ou pour vous y référer lors de vos notes.
  • Votre ressenti par rapport à ce voyage que vous projetez
  • etc… !

4. Quel carnet de voyage choisir ?

Carnet-PatmiaouVaste question… Cela va dépendre de plusieurs choses qui restent des choix très personnels en fonction de vos envies et besoins. Voulez-vous un carnet léger et discret que vous pourrez toujours garder sur vous pour noter et dessiner vos impressions sur le vif ? Ou préférez-vous un bel album que vous prendrez le temps de composer le soir ou en fin de voyage ? De cela dépendra sa taille et sa robustesse. Préférez-vous avoir un carnet par voyage  ou un carnet que vous complétez au fur et à mesure de vos escapades ? De cela dépendra le volume de votre carnet. Certains utilisent des organiseurs type Filofax pour être sûr d’avoir toujours le bon nombre de pages, puisqu’ils peuvent le compléter ou l’ajuster sans limites. D’autres peuvent trouver les anneaux pénibles lors de la rédaction ou du dessin… La qualité et le type de papier peut également avoir son importance selon si vous souhaitez y écrire, griffonner, peindre, coller… Enfin, on peut aussi se poser la question d’une couverture souple ou rigide !

En tout cas gardez en tête qu’un carnet n’a pas nécessairement besoin d’être joli pour que le rendu, une fois le carnet rempli, soit beau !

Mais pour certains, avoir un beau carnet peut-être une source de motivation supplémentaire… alors que pour d’autre cela peut au contraire être intimidant ! Voilà en tout cas l’exemple d’un carnet réalisé à partir d’un simple cahier d’écolier :

Carnet-Liliema

Et puis on peut également penser plus large que le traditionnel carnet de voyage papier… Il peut tout aussi bien prendre la forme :

  • D’un enregistrement sonore (et je vous assure qu’avoir dans les oreilles les bruits d’un marché à l’autre bout du monde ou les chants d’oiseaux qui ne vivent pas chez nous est une expérience qui vous transporte en un temps record à des milliers de km et vous replonge aussitôt dans les souvenirs qui y sont associés).
  • De notes de blog, tenues sur le vif ou composées en compte-rendu après coup. A ce sujet, ne ratez pas, si vous ne les connaissez pas déjà, les géniaux comptes rendus de voyages de Pénélope Bagieu sur son ancien blog : ma vie est tout à fait fascinante!
  • D’un montage vidéo
  • D’autres idées … ?

5. Pas besoin de partir loin (ni longtemps) pour tenir un carnet de voyage

Et oui ! Les destinations exotiques font rêver, certes, mais la destination ne fait pas à elle seule l’intérêt du carnet de voyage. J’avais moi-même, dans un des carnets que j’ai démonté, une juxtaposition de mon séjour de 12 jours en Islande avec mon cher et tendre, et notre escapade de 4 jours en famille en Auvergne !

Filofax-Carnet-de-Voyage-1cut

Un carnet de voyage c’est un témoignage authentique et personnel d’une tranche de vie où l’on souhaite se faire du bien et partager, et cette expérience est aussi vraie en Auvergne qu’en Islande !

6. Même pas besoin de partir du tout !

Si l’envie du carnet de voyage pour chatouille mais que vous n’avez pas de voyage prévu avant longtemps, qu’à cela ne tienne ! Rien ne vous empêche d’avoir un carnet de tous les jours (ou de week-ends !) ou vous pourrez noter ce qui vous passe par la tête et collectionner des moments ou évènements dont vous souhaitez vous rappeler. Ici encore, il peut aussi s’agir de carnet à thèmes : café/restaurant, nature, livres/films, ou même gribouillages au téléphone comme Jochen Gerner !

Carnet-JochenGerner copy

Maintenant dites-moi tout : avez-vous dans vos tiroirs des carnets de voyages à partager ? Cet article vous donne-t-il envie d’en commencer un bientôt ? Avez-vous d’autres conseils ou idées à donner auxquels je n’ai pas pensé ?

Et si vous voulez continuer à regarder de jolis carnets, n’hésitez pas à vous promener dans mon tableau pinterest dédiés aux carnets de voyage !

Enregistrer

Enregistrer

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply